Ca s’est passé à Virandeville…

Virandeville cherche un médecin

Après 30 ans de soins, le Docteur MORIN est parti en retraite le 30 juin dernier. Le cabinet médical est désormais assuré seul par le Docteur ZAHAREANU. Mais les patients sont de plus en plus nombreux et sont parfois même dans l’incapacité de se déplacer.

Le vendredi 26 juillet dernier, la députée Sonia KRIMI et le vice-président de la région David MARGUERITTE, étaient au côté du Maire et du conseil municipal. La pharmacienne, Marine LEROUX, et le Docteur ZAHAREANU se sont joints aux élus pour échanger et participer à cette recherche active d’un nouveau médecin.

La municipalité se propose d’accompagner l’installation du nouveau praticien. Le cabinet a été remis à neuf.

« Tout est prêt pour accueillir un nouveau généraliste. Y’a plus qu’à ! » assure le Maire. Le petit pôle de santé de la commune a pris toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer une continuité dans cette structure.

« La meilleure façon de désengorger les urgences de Cherbourg est de voir s’installer un généraliste dans le village » assure la députée Sonia KRIMI. Il existe depuis peu un numéro de téléphone encore méconnu sur le territoire, le numéro 116-117, qui permet de joindre un médecin généraliste de garde aux heures de fermeture des cabinets médicaux. En cas d’urgence vitale, il faut continuer de composer le 15.

La députée Sonia KRIMI, le Maire, l’adjoint Stéphane OLIVIER, la pharmacienne Marine LEROUX, le vice-président de région David MARGUERITTE, l’adjoint Bernard GIROUX et le Docteur ZAHAREANU.

 

 

Fête des voisins au Plavé

Tout le monde connaît l’expression « un pavé dans la mare » ? Selon le dictionnaire étymologique, il s’agit d’une situation qui vient déranger les habitudes bien tranquilles. Alors, imaginez une petite route tranquille dans un hameau appelé « Le Plavé »… Le voilà le fameux pavé sans le L !

Un hameau calme jusqu’en 2005 et jusqu’au jour où les habitants et voisins se disent : « Mais pourquoi ne fêterions-nous pas la fête des voisins ? ». Et c’est ainsi depuis 14 ans. Au mois de juin, une fois par an, le hameau laisse tomber sa tranquillité pour festoyer. Ils montent une tente sur la route et installent une rôtissoire où cuisent de beaux gigots et épaules d’agneau, sous l’oeil avisé de Jean-Louis, le chef cuistot… Pas trop vite car il faut le temps de boire l’apéro et c’est la seule manifestation où le maire ne fait pas de discours !

Une trentaine de voisins se sont retrouvés, samedi 15 juin. Tout est prévu, même l’eau et l’électricité grâce à Chantal. Comme vous pouvez le voir sur la photo, tout se déroule dans la bonne humeur. Voilà l’histoire de la fête des voisins du Plavé qui n’a pas pris une ride !

Les habitants du Plavé