Ca s’est passé à Virandeville…

Cérémonie du 11 novembre

« N’oublions pas le combat de nos soldats morts pour la France »

Toutes les communes de Douve et Divette étaient représentées, vendredi 11 novembre, lors de la cérémonie communautaire, organisée, cette année, en notre commune.

Après la traditionnelle messe célébrée par le Père Olivier LE PAGE, les associations patriotiques, les élus, les représentants de l’Etat et la population se sont rassemblés au monument aux morts.

Monsieur le Maire a donné lecture du message du ministre des armées ainsi que de la secrétaire d’état aux anciens combattants et à la mémoire. Message qui rappelle qu’il y a eu 1 400 000 soldats tombés au champ d’honneur, 4 000 000 blessés ou mutilés, 3 000 000 veuves et 6 000 000 orphelins lors de cette Grande Guerre. « Ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir » écrivait Anatole France. Ce souvenir, ce sont les jeunes qui doivent s’en emparer pour raviver la flamme de la mémoire de ceux qui sont tombés pour la France.

Michel BARBIER, président des anciens combattants a, ensuite, délivré le message de l’union française des associations de combattants et de victimes de guerre.

Les traditionnelles gerbes ont été déposées au pied du monument et des bouquets de fleurs par Zoé et Matthéo.

Monsieur le Maire a terminé cette cérémonie en délivrant le message suivant : « Alors que les derniers poilus, revenus de l’horreur des tranchées, ont désormais disparu, il s’agit désormais de perpétuer le devoir de mémoire, de ne jamais oublier la souffrance des années de guerre et de réfléchir aux raisons qui y mènent, pour tenir à distance le bruit des bottes. Les commémorations officielles qui jalonnent le temps républicain, comme aujourd’hui, bien plus que de simples rituels, sont des incitations à la réflexion. S’il nous fallait tirer une leçon en nous recueillant chaque année au pied du monument aux morts, c’est bien que la paix n’est jamais acquise. Il est primordial d’enseigner aux jeunes générations que la paix s’éloigne quand se renforce la haine de l’autre et qu’elle est en péril lorsque l’on veut abandonner l’ambition du vivre ensemble et d’un monde de fraternité. Au soir du 11 novembre 1918, Georges CLEMENCEAU, lucide, aurait confié : « Nous avons gagné la guerre et non sans peine. Maintenant, il va falloir gagner la paix, et ce sera peut-être encore plus difficile ». Préserver la paix, c’est avant tout, combattre les extrémistes, rester fidèles à nos valeurs républicaines et défendre les institutions de la République qui sont le fondement de notre contrat social. Votre présence ici pour porter le devoir collectif de mémoire y participe et je vous en remercie ».

Repas des aînés

Samedi 22 octobre, midi, s’est tenu à la salle des fêtes le traditionnel repas des aînés. Le service a été assuré par les adjoints et conseillers municipaux. Serge LEVAVASSEUR a, quant à lui, animé le déjeuner avec des chansons.

C’est un moment de convivialité qui est très attendu par beaucoup. « En effet, ce repas est désormais devenu une tradition qui se veut et se doit d’être un moment  pour lequel nous aimons tous à nous retrouver » a déclaré Monsieur le Maire.

Après avoir accueilli les nouvelles personnes de la classe 1957, Monsieur le Maire a eu une pensée pour celles et ceux qui ont disparu ou qui n’ont pas pu se déplacer pour raison de santé. Il a terminé par l’annonce du doyen : Pierre ROUIL avec ses 91 ans et de la doyenne : Lucienne ROUIL avec ses 92 ans.

 

Accueil des nouveaux habitants

C’est le vendredi 07 octobre que Monsieur le Maire a reçu, en Mairie, les nouveaux habitants en présence du sénateur Philippe BAS, de la conseillère départementale, des conseillers municipaux et des représentants des associations communales. Parmi les nouveaux arrivants, étaient présents une grande partie des habitants du nouveau lotissement des Vergées et tous ceux qui se sont installés depuis octobre 2021.

L’accueil des nouveaux habitants est un moment de rencontres et d’échanges qui permet à tous de se connaître. C’est aussi un moment de création de liens.

« Je souhaite que vous trouviez rapidement toute votre place à Virandeville et que vous participiez pleinement à la richesse et à la diversité de la vie qui la caractérise » a conclu Monsieur le Maire.

 

Don du club des aînés

A l’issue de leur assemblée générale en date du 25 mai dernier, les membres du club des aînés ont dû se résoudre à dissoudre leur association, faute de bénévoles.

Lors d’une cérémonie en stricte intimité, le Maire a tenu à saluer et à retracer le long parcours du club : « L’association  la plus ancienne de Virandeville s’est éteinte. Malheureusement, le contexte sanitaire aura porté le coup de grâce à une aventure de 40 ans. En effet, vous êtes restés plusieurs mois sans pouvoir proposer des activités dans votre pleine mesure. Après toutes ces restrictions, vous avez subi une « fatigue pandémique » qui s’est traduite par une démobilisation et un manque de motivation. En tout cas, félicitations à vous pour ce parcours exceptionnel ! »

C’est Lucienne LABBE qui a déclaré l’association à la sous-préfecture de Cherbourg le 28 août 1978. Les statuts ont été signés le 09 septembre 1981, soit il  y a 40 ans ! Joseph VASTEL, Simone GROULT, André HAIRON et, dernièrement, Arlette BOURGEOIS en ont été les présidents. C’est sous la présidence de Simone GROULT, en 1995, que l’association prend le nom de « Sourire et amitié ». Le but de cette association était culturel et social. Elle organisait le rassemblement, au moins mensuellement, des personnes de la commune âgées de 60 ans accomplis pour leur divertissement et un goûter en commun.

Monsieur le Maire a salué « tout le travail et toute l’énergie des bénévoles qui, tant qu’ils et elles ont pu, ont porté l’association à bout de bras dans l’intérêt collectif. Je les remercie pour leur engagement au service de la population et je redis mon immense regret de voir cette association disparaître. »

Les aînés ont donc décidé, lors de leur assemblée, de remettre le solde de leur bilan, soit 1 600 €, pour moitié à la coopérative des écoles et pour l’autre aux Anciens Combattants. « C’est une beauté simple, un geste philanthropique. La municipalité vous remercie pour votre générosité en cette période où la solidarité et la cohésion sont plus que nécessaires. »

 

Concours « Ciseaux, colle, cheval »

Pour redonner un élan à la bibliothèque après la Covid, l’équipe a souhaité mettre en place une animation en relation avec le projet d’école : l’équitation. Le concours « Ciseaux, colle, cheval » a été animé par l’employée communale, Emmanuelle JENNET, sur les temps de la garderie et des récréations. « Nous avons apprécié le travail de création et l’originalité de tous les collages. Nous félicitons tous les participants et toutes les personnes qui ont adhéré au projet en venant voter » a déclaré l’équipe.

Voici les résultats :

Catégorie 1 : classes de CE2-CM1-CM2

Anaë et Tom

Catégorie 2 : classes de CP-GS

Ylan et Ethan

Catégorie 3 : classes de PS-MS

Linda et Lexie

 

 

 

Remise de dictionnaires aux CM2

Le jeudi 30 juin, Monsieur le Maire s’est déplacé à l’école primaire pour remettre aux sept élèves de CM2 un dictionnaire de français.

« Les enfant, vous allez vivre, à la rentrée prochaine, une étape importante de votre scolarité : vous entrez au collège. C’est un monde nouveau, un passage à la vie d’adulte. Ce dictionnaire est un outil précieux. C’est un formidable ami vous accompagnera durant toute votre existence et, comme tous les amis, il faut en prendre soin. C’est un bel ouvrage qu’internet ne saurait remplacer. Vous y trouverez beaucoup de réponses à vos questions » a déclaré Monsieur le Maire.

Ce dictionnaire rappellera à Zoé, Nolan, Elrik, Tudal, Emilie, Anaë et Anaïs qu’ils ont commencé leur scolarité à Virandeville. Parents, enseignants et élus sont fiers de ce qu’ils ont accompli, ils ont bien travaillé. C’est donc une récompense.

« Très belles vacances d’été bien méritées et plein d’énergie pour votre rentrée au collège ».

 

Camp Crossbow

L’association Nord Cotentin Mémoire 44 (ANCM44) qui regroupe des passionnés de la seconde guerre mondiale a inauguré, vendredi 27 mai son camp sur le stade de Virandeville.

Tout le week-end, les participants ont été présents pour les diverses manifestations prévues  au programme et leur vie a été rythmée au temps des années 40. L’ANCM44 a également invité l’association « Bounty hunters », les chasseurs de prime, qui ont monté leur camp sur le site. Le camp indien était ouvert au public et « Petite fleur » de la tribu des Sioux Lakota proposait des maquillages, la fabrication d’attrape-rêves et la visite de son tipi. Les pionniers, Pat et Chris DUGAN, accueillaient le public.

 

Changement de propriétaire « Le Favori »

Monsieur le Maire a réuni, en Mairie, Bruno CELANTE et Sébastien BLOT pour une cérémonie de passation.

Depuis 1998, Bruno CELANTE dirige le « Favori ». Sa compagne Brigitte l’a épaulé depuis son propre départ à la retraite. « Depuis 14 ans à la tête du commerce bar-tabac jeux, je ne garde que de bons souvenirs avec beaucoup de connaissances devenues des amis » a commenté Bruno. Monsieur le Maire a ajouté que celui-ci a partagé ses passions pour le rugby et la cuisine avec nous. Sébastien, lui aussi, a la passion de la cuisine puisqu’il a obtenu son baccalauréat en hôtellerie-restauration. A 37 ans, Sébastien est un jeune retraité de l’armée de l’Air et de l’Espace. Sa dernière affectation a été l’école des Fourriers de Querqueville. Il habite la commune et son épouse, Lyse, réflexologue certifiée et conseillère en phytothérapie, vous accueille à domicile ou en cabinet. « On est bien à Virandeville. J’ai eu envie de passer à une autre carrière. C’est le bon moment, l’alignement des planètes est parfait » a déclaré Sébastien.

Les clients retrouveront le bar-tabac les journaux, la Française des Jeux, Le PMU, le dépôt de gaz et des nouveautés au « TYAREA », le nouveau nom de l’établissement, qui est la contraction des prénoms des trois enfants de Sébastien et Lyse BLOT.

 

Carnaval 

L’Association des Parents d’Elèves de Virandeville avait invité tous les enfants, Virandevillais ou non, et même les parents, à venir déguisés pour participer au défilé du carnaval et jugement du Covid, troisième du nom. Ce sont les étoiles de l’association « Tant qu’on danse » qui ont pris la tête du défilé. Celui-ci a quitté la cour de l’école pour se rendre à la salle des fêtes. La parade s’est terminée par un goûter et un petit bal. Covid III a été jugé par les enfants de la garderie et sa crémation a eu lieu près de la salle.

 

Départ du boucher-charcutier Régis BIGOT

C’est le 09 février dernier que Monsieur le Maire a salué Régis BIGOT, boucher à Virandeville depuis 23 ans. C’est Monsieur LECAPLAIN Pierre qui reprend le commerce.

A 15 ans, Régis s’est posé la question : « boucher ou horticulteur ? ». Il a saisi l’opportunité d’être apprenti boucher chez Mr GOURBIN à Saint−Sauveur-le-Vicomte. En 1987, il a passé son brevet professionnel et est devenu salarié. C’est le 1er décembre 1999 que Régis est arrivé dans la commune pour prendre la succession de Michel GUERIN et l’aventure dure depuis.

« Combien de mes collègues maires m’envient de voir la boucherie perdurer et ne pas mourir faute de candidats. Il est indéniable que si le rideau avait baissé, l’activité commerciale et la vitalité de Virandeville s’en seraient durement ressenties. Tous les jours à la tâche, ton professionnalisme est reconnu. Une page se tourne pour toi, pour nous et ce n’est pas sans regret que nous te voyons parti pour le Rozel » a indiqué Monsieur le Maire.

Puis s’adressant à Pierre LECAPLAIN et Julie PARIS : « la marche est haute, vous avez là un beau défi à relever mais quand on a le savoir-faire et le savoir être, vous ne pouvez que réussir ! ».

C’est très ému et heureux d’avoir un repreneur pour son commerce que Régis a tenu à remercier la municipalité et sa clientèle fidèle : « une clientèle que j’ai retrouvée après une année de fermeture pour cause de maladie. Merci à tout le monde. Un commerce sans clients n’est pas un commerce ».

A 50 ans, Régis va prendre quelques temps de repos au Rozel où il a son habitation puis va rechercher un emploi salarié pour les sept années qui lui restent à cotiser pour sa retraite.

Nous lui souhaitons une belle et bonne fin de carrière !

 

 

Vide-dressing le 19 février 2022

Axel HENNEQUIN, jeune administré de 18 ans, actuellement en bac pro commerce au lycée Thomas Hélye de Cherbourg-en-Cotentin, a sollicité la municipalité pour la mise à disposition gratuite de la salle des fêtes afin d’y organiser son projet scolaire, entrant en compte pour son baccalauréat. Le conseil municipal a donné un avis favorable car les bénéfices ainsi recueillis seront reversés à l’association « Coeur et Cancer ».

« Tu incarnes des valeurs fortes d’altruisme, de bonté et de charité pour un jeune de 18 ans. Je salue une telle démarche dans l’engagement au service désinteréssé des autres » a salué le Maire en citant Antoine de Saint-Exupéry : « Veux-tu être heureux ? Donne du bonheur ».

Axel est sensible à cette cause étant lui-même touché par cette maladie au sein de sa famille. Il a pu compter sur le SEEAD Acais pour la collecte de vêtements et sur l’aide de ses proches pour l’organisation et la logistique. Ce vide-dressing a abouti à la vente de 1 400 vêtements parfaitement triés, nettoyés, repassés et classés sur des portants.

Axel a remercié les aidants et les donateurs qui ont fait la réussite de cet évènement.

Une fois son bac en poche, il souhaite faire une formation en deux ans et intégrer le domaine du numérique comme développeur intégrateur de milieu interactif.

Nous lui souhaitons bonne chance !